PARFOIS, CE N’EST PAS A QUEL POINT VOUS ETES BON, MAIS A QUEL POINT VOUS LE VOULEZ